La présence du maire de la commune de Bobo-Dioulasso Bourahima Sanou au côté des responsables de la ligue régionale de football des Hauts-Bassins n’est pas passée inaperçue lors du derby bobolais qui opposait le RCB à l’ASFB.

En effet, un litige oppose actuellement les deux clubs mystiques de Bobo aux cavaliers de la course hippique par rapport à l’occupation de l’ex hippodrome.

Dans ce conflit, le gouvernement est taxé par les deux clubs de prendre partie pour les cavaliers.

Et une lettre du maire de la commune de Bobo demandant aux deux équipes de quitter l’hippodrome pour des travaux de métré, le mois dernier, avait révolté les dirigeants et les supporters des deux clubs.

Les deux équipes avec à leur côté la ligue régionale de football avaient d’ailleurs organisé une marche de protestation le samedi 17 novembre 2018 pour marquer leur refus catégorique de quitter l’ex hippodrome au profit des cavaliers.
Se dirige-t-on vers un règlement définitif du litige !

Des pourparlers pour mettre fin au conflit qui opposent le RCB et l’ASFB aux cavaliers de la ville avanceraient bien pour les deux équipes qui selon un responsable du RCB, devrait en principe rester sur le site de l’ex hippodrome.

La présence du maire au stade wobi pour ce derby, qui selon certaines indiscrétions n’est pas un féru du football, ne serait donc pas fortuite.

Sotouo Justin Dabiré

Le maire au côté des dirigeants de la ligue régionale de football des hauts bassins